L’homo sapiens en 2200

Histoire et avenir du psychisme humain : hypothèses

L’histoire telle qu’on la connait concerne surtout les civilisations, leur organisation et l’évolution des territoires (migrations, guerres, pouvoirs…).

Les sources objectives dont disposent les historiens sont l’archéologie, les sources images et depuis 3 000 ans environ en Occident, l’écriture. La Préhistoire, périodes vécues par les humains auparavant, est moins connue.

A la lumière d’une culture générale occidentale mêlant Histoire, géographie, art, lettres etc., et d’une introspection m’ayant menée à rencontrer l’Inconscient et l’inconscient collectif, tout en lisant de nombreux ouvrages de Carl Gustav Jung, entre autres, je voudrais ici tenter de brosser à grand traits une histoire du psychisme humain à partir d’hypothèses personnelles, et de tenter d’en tirer quelques pistes pour les périodes de grands changements universaux que nous traversons et traverserons.

Féminin/masculin : Jusqu’à 4 000 ou 6 000 ans avant JC, les civilisations anciennes semblent avoir été matriarcales, avec une religion où les déesses mères étaient très importantes, notamment en Europe mais aussi en Moyen-Orient (déesse Ishtar, Isis,…).

Les figures issues de l’Inconscient étaient vécues dans la réalité (exemple : sacrifice de la nature animale pour accéder à la personnalité mimé par de VRAIS sacrifices chez les celtes.)

Puis, les sociétés sont devenues patriarcales, et les 2 000 ans que nous venons de traverser font partie de cette époque. La religion chrétienne est majoritairement tournée vers l’homme : mariage où la femme est une propriété de son conjoint, Dieu, Jésus et LE Saint Esprit= trinité masculine, avec la Vierge Marie, asexuée et sage, pour représenter la femme, face aux méchantes Eve et Lilith…

En ce début du XXIe siècle, l’équilibre entre masculin et féminin semble s’orienter d’une façon encourageante, même s’il reste beaucoup à conscientiser et acter. On est loin de l’époque des sorcières et des bûchers. La liberté croissante de vivre son genre, son orientation sexuelle aujourd’hui, avec notamment le mariage Gay dans les années 2010 (Merci Hollande) illustre bien la complexité du psychisme humain avec toutes les facettes du masculin et du féminin en chacun d’entre nous.

Les autres caractéristiques globales des 2 000 ans qui viennent de s’écouler quant au christianisme (même pour ceux, athées, qui pensent que la religion ne les influence plus)  me semblent être le passage d’une divinité cruelle et sévère à un dieu d’amour, à travers son fils le Christ, avec le paradoxe de l’ostracisme du Mal hors de Dieu, de l’humain…(Satan). Comme le féminin est refoulé dans le même temps, ainsi que le Corps, tout est mêlé et non différencié…D’où les résurgences de déesses païennes du type de Méduse dans les rêves d’occidentaux…ces déesses ne sont qu’enfouies sous les strates de chrétienté et de rationalisme, mais toujours là…

Le XXIe siècle et les suivants me semblent donc devoir être destinés à réhabiliter le féminin en chaque homme, la femme et le corps. Chacun devrait prendre le temps de plonger en lui-même pour y découvrir la part de chacune de ces polarités.

Se détourner du corps était peut être nécessaire pendant un temps pour faire le sacrifice de l’animalité (symbolisme du Christ sur la Croix) et permettre à un certain nombre d’individus d’accéder à leur personnalité profonde. Le nouvel archétype, qui prend possession de nombreux humains à l’aube de ce troisième millénaire n’est plus la croix et le Christ (on sait qu’il est androgyne à présent et les stigmatisés se font plus rares…) mais celui des âmes jumelles. Un symbole vivant droit issu de l’inconscient collectif humain pour signifier que les humains s’apprêtent à réunifier masculin et féminin au sein de leur cœur et que ce n’est pas un jeu d’enfant…Lorsqu’on est pris par un tel archétype, si puissant, il est quasiment impossible de comprendre qu’il ne s’agit pas d’une histoire personnelle mais universelle. Il suffit d’aller sur le net pour voir que de nombreuses personnes vivent actuellement de manière très puissante ces archétypes.

L’ombre.

L’ombre est selon Jung la partie non connue de notre psychisme, contenant du bon et du mauvais. Chaque civilisation en a aussi une. J’espère de tout cœur que le XXe siècle sanguinaire aura suffi à nous faire comprendre que notre psychisme humain est porteur d’une noirceur destructrice terrible, dont « Satan » n’a pas le monopole et qu’il nous faut composer avec et en avoir conscience.

Comme souvent l’ombre est projetée sur « l’étranger », la transition est facile avec ce qui divise les hommes d’aujourd’hui…

Tout comme les celtes face aux gaulois, puis aux Francs, puis aux Wikings…tout comme les protestants et les catholiques qui se sont entretués il y a 500 ans…les populations actuelles occidentales auront à composer avec « l’étranger ». J’espère qu’on s’en sortira mieux que nos ancêtres…car la confrontation viendra à la fois de l’intérieur (banlieues où parce que nous n’avons pas su accueillir les descendants des travailleurs que nous avons fait venir en France dans les années 60/70, nombre de personnes se sentent violemment étrangères à la France) et de l’extérieur (migrants : si même les Romains n’ont pu faire tenir les frontières de leur immense Empire, comment le pourrait-on ?)

Les fonctions psychiques de l’humanité

Selon Jung, on peut décrire assez simplement le fonctionnement du psychisme humain selon quelques fonctions fonctionnant par opposés.

Extraversion/introversion

Fonctions irrationnelles : sensation/intuition

Fonctions rationnelles : Pensée/sentiment

Dans une population de Sapiens, de manière très caricaturale, il y a toujours eu une majorité d’extravertis et/ou sensitifs, et environ 20 pour cent « d’introvertis » et/ou intuitifs, suffisants dans un troupeau pour percevoir les éléments invisibles ou dangers. (En Asie, il y a davantage d’individus introvertis).

Les fonctions irrationnelles peuvent être rapprochées de fonctions présentes chez l’humain primitif et peut-être même chez d’autres animaux. Les fonctions rationnelles sont plus élaborées (pensée, sentiment). Durant la Préhistoire et l’Histoire, la fonction sensation est certainement celle qui a été la plus développée. L’extraversion est encore actuellement privilégiée et mieux vue (individu normal vs « timide/coincé »). La pensée a connu un développement notable dans l’Antiquité grecque (Aristote/Platon etc. Ve et IVe s av JC) et romaine (Cicéron Ier siècle avant JC), au XIIIe siècle puis au moment de la Renaissance (autour de 1500) puis continu depuis le siècle des Lumières (XVIIIe Diderot, Voltaire,…). A tel point que seul le conscient existe pour nombre d’humains de nos jours…abstraction étant faite du reste du psychisme, du corps, des émotions, de l’intuition…

La pensée continuera à se développer avec une révolution dont on n’a pas encore conscience mais qui secoue notre monde : après l’invention de l’écriture puis de l’imprimerie, celle d’internet est tellement fraiche qu’on n’a pas eu le temps de concevoir son impact : la démocratisation de la connaissance et de la pensée. A la manière d’un accélérateur de particules, chacun aura accès lorsque son contenu sera classé et inventorié, à la somme de la connaissance terrienne : l’omniscience divine…Et dans quelques centaines d’années, si elles ne sont pas détruites, l’archéologie et l’histoire se fera en fouillant les strates d’archives numériques où on retrouvera les sites, blogs d’aujourd’hui, 2018…

Restent deux fonctions qui sont moins développées dans nos sociétés jusqu’à présent. La première est l’intuition, part de notre instinct animal oubliée au profit de la sensation (beaucoup manger, beaucoup boire, consommation de sexe, etc…) et de la pensée humaine sensément toute puissante (enfin, c’est ce qu’on croit…mais entre pensée et intelligence, il y a parfois de la marge…). La seconde est la fonction sentiment, peu souvent développée dans notre civilisation occidentale, sauf peut-être dans des périodes comme celles de l’amour courtois au Moyen Age ou l’amour du christ, toujours plus ou moins désincarnés… ou le XIXe siècle romantique où cette fonction était liée à un certain mal-être. La fonction sentiment est actuellement plus présente statistiquement chez les individus féminins et désavantagée au profit de la raison.

L’introversion est assez mal vue également de nos jours, alors que c’est aussi à l’intérieur des psychismes individuels que l’on découvrira des fonctions qui sont moins différenciées dans les groupes sociétaux. Encore faut-il pour cela prendre conscience et accepter que tout le monde est différent…

Le XXIe siècle sqq pourrait être celui de la fonction sentiment à travers un partage entre les hommes (Société Epic proposant de partager quelques euros chaque mois avec des habitants d’autres continents, ou autres procédés comme l’arrondi sur salaire ou en caisse pour des œuvres de partages…). Même si à l’échelle de notre pays, l’idée d’un revenu universel peine à convaincre pour le moment, la robotisation amenant la destruction massive d’emplois dans les décennies à venir nous fera peut-être comprendre que nous n’aurons pas d’autre choix…Plus largement, comment moralement continuer notre train de vie en sachant les conditions de vie de millions d’humains dans l’hémisphère Sud?

Encore faut-il prendre le temps de se connaître…cela impliquerait une façon de vivre loin des heures sup et de l’abrutissement des heures d’écrans, pour des relations suivies avec soi et ses prochesLa fonction sentiment humaine permettra aussi j’espère de supplanter la sensation consumériste et d’enfin prendre en compte les besoins de notre terre. Je m’interroge d’autre part sur le lien entre sentiment et relation amoureuse jetable actuellement, sur le lien entre sentiment et corps…qu’en sera-t-il ? Je n’en sais rien…

L’intuition

Si l’on transpose à une société l’individuation d’une personne, voici comment cela fonctionne: la première fonction est développée dans l’enfance de la personne. Puis la seconde est rationnelle si la première est irrationnelle ou inversement. Si on considère la population française et par extrapolation, européenne, comme ayant développé la sensation animale puis la pensée humaine, la troisième fonction (chez l’individu de 20 à 40 ans) est la pendante de la deuxième fonction: ici, il s’agit bien du sentiment. La dernière (maturité de l’individu à partir du milieu de la vie) serait donc l’intuition, comme un retour à notre instinct et notre animalité. A l’échelle d’une civilisation, cela peut prendre des centaines, des milliers d’années…Cependant, des individus éclaireurs peuvent y accéder plus tôt…et certains savent déjà de quoi je parle. Encore aujourd’hui, il existe des alchimistes qui travaillent la matière vivante des images d’archétypes présentes dans leur corps. Cela prend du temps, beaucoup de temps…

Renouer avec son intuition animale nécessite une introspection et va également de pair avec une redécouverte du corps et de la spiritualité presque disparue en France depuis un siècle.

Partir à la rencontre de notre animalité intuitive suppose de redécouvrir un autre langage, précédent le nôtre : le langage des images vivantes, auxquelles on a accès en rêve, dont un grand nombre sont collectives et dont on se sait toujours pas si elles sont stockées à l’extérieur et accessible en « wifi » ou inscrite dans notre patrimoine génétique en tant qu’instinct animal et langage pré-humain (mythe, rêves, religions de tous les continents). Toutes ces parties de l’ADN ne servant soit disant à rien…que sont-elles ? Et la physique quantique prouvant l’intrication de deux particules pourtant séparées au même moment…par le vide entre la matière ou par le « Wifi » inter-ADN ? inter-matière? inter-antimatière? Les sciences ont encore un monde à découvrir…

Lorsque les 4 fonctions sont connues (chacun a des points forts et des points faibles, il existe de manière caricaturale 16 profils d’humains, cf ma série d’articles sur les types psychologiques), un humain est individué, mature, adulte, « complet »…Les sociétés humaines semblent donc être de très jeunes gens, tout comme l’image du Verseau, jeune androgyne versant de l’eau sur la terre, le laisse penser selon de nombreuses personnes spiritualistes sur internet et ailleurs.

Les niveaux de conscience de l’homo sapiens

La symbolique des chakras illustre l’avancée de la conscience humaine. Le chakra de base, le 1er sur 7 est relié à la terre : il est sans doute commun à d’autres mammifères. Le second, sacré, intervient lorsque l’on a conscience de soi. Peut-être que la naissance de l’art et des funérailles correspond à ce stade à la Préhistoire. Les sociétés patriarcales depuis quelques millénaires avec les conquêtes et guerres fait penser au 3e chakra du plexus solaire, celui de l’affirmation, des émotions débordantes…

Le prochain stade serait alors celui du cœur, ce qui correspond à la fonction sentiment, le lien aux autres, à soi, au monde. De quoi nous occuper pendant quelques 2 000 ans…

Le 5e est celui de l’expression et le 6e le troisième œil, celui de la connaissance intuitive, des visions, de la télépathie, du discernement etc. Le 7e est le lien avec le divin.

Pour passer au quatrième « niveau », encore faudra-t-il abandonner les sensations consuméristes et le pouvoir du troisième chakra à temps…avant d’avoir tout détruit…soit en déréglant le climat mondial, soit tout simplement avec l’ « énergie verte » de nos centrales nucléaires alimentant bientôt toutes nos voitures électriques que nous aurons « choisi » d’acheter.

Dans quelle mesure parviendrons-nous à garder le meilleur de notre animalité (sensation/intuition) tout en développant notre humanité (pensée/sentiment) ? Quelles implications cela aura-t-il sur notre Histoire en mouvement ?

 

 

 

 

 

 

 

Types psychologiques 5/10 : tableaux des relations (socionique)

Voici  un récapitulatif des relations intertypes selon la socionique évoquée dans l’article précédent. Pour une meilleure « lisibilité », il est découpé en 4 tableaux étudiant les relations de 4 types psychologiques avec les autres. Pour une lisibilité maximale, vous pouvez ouvrir les deux articles de front dans votre navigateur.

Légende :

Relations « faciles » : C : complémentarité, A : activation, R : reflet, J : jumeau

Relations presque parfaites : qC : quasi complémentarité, Mi : mirage, Pr : proche, Ag : agitateur

Relations compliquées : Opp : opposé, Aff : affrontement, Ids : idéal, Sem : semblable

Relations inégales: les types de la première ligne sont : Co+ : contrôleur, Co- : contrôlé, Su+ : supérieur, Su- : subordonné, par rapport à celui de la colonne de gauche.

A l’aide des articles précédents, vous pouvez déterminer votre type MBTI et son équivalent en socionique.

Partie 1

SOCIONIQUE/MBTI ILE         ENTP SEI        ISF ESE       ESFJ LII      INT
ILE

Inventeur

Intuition extravertie

ENTP

J C A R
SEI

Médiateur

Sensation introvertie ISFP ou ISFJ

C J R A
ESE

Communicateur

Sentiment extraverti ESFJ

A R J C
LII

Analyste

Pensée introvertie INTP ou INTJ

R A C J
EIE

Acteur

Sentiment extraverti ENFJ

Su+ Co+ Sem qC
LSI

Inspecteur

Pensée introvertie ISTP ou ISTJ

Co+ Su+ qC Pr
SLE

Maréchal

Sensation extravertie ESTP

Ag Mi Su- Co-
IEI

Lyrique

Intuition introvertie INFP ou INFJ

Mi Ag Co- Su-
SEE

Politique

Sensation extravertie ENFP

Ids Opp Pr Aff
ILI

Critique

Intuition introvertie INTP ou INTJ

Opp Ids Aff Sem
LIE

Entrepreneur

Pensée extravertie ENTJ

Sem Aff Ids Opp
ESI

Protecteur

Sentiment introvertie ISFP ou ISFJ

Aff Sem Opp Ids
LSE

Administrateur

Pensée extravertie ESTJ

Su- Co- Ag Mi
EII

Humaniste

Sentiment introverti INFP ou INFJ

Co- Su- Mi Ag
IEE

Conseiller

Intuition extravertie ENFP

Pr qC Su+ Co+
SLI

Maître

Sensation introvertie ISTP ou ISTJ

qC Pr Co+ Su+

Partie 2

SOCIONIQUE/MBTI EIE     ENFJ LSI       IST SLE     ESTP IEI       INF
ILE

Inventeur

Intuition extravertie

ENTP

Su- Co- Ag Mi
SEI

Médiateur

Sensation introvertie ISFP ou ISFJ

Co- Su- Mi Ag
ESE

Communicateur

Sentiment extraverti ESFJ

Pr qC Su+ Co+
LII

Analyste

Pensée introvertie INTP ou INTJ

qC Pr Co+ Su+
EIE

Acteur

Sentiment extraverti ENFJ

J C A R
LSI

Inspecteur

Pensée introvertie ISTP ou ISTJ

C J R A
SLE

Maréchal

Sensation extravertie ESTP

A R J C
IEI

Lyrique

Intuition introvertie INFP ou INFJ

R A C J
SEE

Politique

Sensation extravertie ENFP

Su+ Co+ Pr qC
ILI

Critique

Intuition introvertie INTP ou INTJ

Co+ Su+ qC Pr
LIE

Entrepreneur

Pensée extravertie ENTJ

Ag Mi Su- Co-
ESI

Protecteur

Sentiment introvertie ISFP ou ISFJ

Mi Ag Co- Su-
LSE

Administrateur

Pensée extravertie ESTJ

Ids Opp Sem Aff
EII

Humaniste

Sentiment introverti INFP ou INFJ

Opp Ids Aff Sem
IEE

Conseiller

Intuition extravertie ENFP

Sem Aff Ids Opp
SLI

Maître

Sensation introvertie ISTP ou ISTJ

Aff Sem Opp Ids

Partie 3

SOCIONIQUE/MBTI SEE      ESFP ILI       INT       LIE  ENTJ

 

ESI     ISF
ILE

Inventeur

Intuition extravertie

ENTP

Ids Opp Sem Aff
SEI

Médiateur

Sensation introvertie ISFP ou ISFJ

Opp Ids Aff Sem
ESE

Communicateur

Sentiment extraverti ESFJ

Sem Aff Ids Opp
LII

Analyste

Pensée introvertie INTP ou INTJ

Aff Sem Opp Ids
EIE

Acteur

Sentiment extraverti ENFJ

Su- Co- Ag Mi
LSI

Inspecteur

Pensée introvertie ISTP ou ISTJ

Co- Su- Mi Ag
SLE

Maréchal

Sensation extravertie ESTP

Pr qC Su+ Co+
IEI

Lyrique

Intuition introvertie INFP ou INFJ

qC Pr Co+ Su+
SEE

Politique

Sensation extravertie ENFP

J C A R
ILI

Critique

Intuition introvertie INTP ou INTJ

C J R A
LIE

Entrepreneur

Pensée extravertie ENTJ

A R J C
ESI

Protecteur

Sentiment introvertie ISFP ou ISFJ

R A C J
LSE

Administrateur

Pensée extravertie ESTJ

Su+ Co+ Pr qC
EII

Humaniste

Sentiment introverti INFP ou INFJ

Co+ Su+ qC Pr
IEE

Conseiller

Intuition extravertie ENFP

Ag Mi Su- Co-
SLI

Maître

Sensation introvertie ISTP ou ISTJ

Mi Ag Co- Su-

Partie 4

SOCIONIQUE/MBTI LES     ESTJ

 

EII      INF IEE     ENFP SLI      IST
ILE

Inventeur

Intuition extravertie

ENTP

Su+ Co+ Pr qC
SEI

Médiateur

Sensation introvertie ISFP ou ISFJ

Co+ Su+ qC Pr
ESE

Communicateur

Sentiment extraverti ESFJ

Ag Mi Su- Co-
LII

Analyste

Pensée introvertie INTP ou INTJ

Mi Ag Co- Su-
EIE

Acteur

Sentiment extraverti ENFJ

Ids Opp Sem Aff
LSI

Inspecteur

Pensée introvertie ISTP ou ISTJ

Opp Ids Aff Sem
SLE

Maréchal

Sensation extravertie ESTP

Sem Aff Ids Opp
IEI

Lyrique

Intuition introvertie INFP ou INFJ

Aff Sem Opp Ids
SEE

Politique

Sensation extravertie ENFP

Su- Co- Ag Mi
ILI

Critique

Intuition introvertie INTP ou INTJ

Co- Su- Mi Ag
LIE

Entrepreneur

Pensée extravertie ENTJ

Pr qC Su+ Co+
ESI

Protecteur

Sentiment introvertie ISFP ou ISFJ

qC Pr Co+ Su+
LSE

Administrateur

Pensée extravertie ESTJ

J C A R
EII

Humaniste

Sentiment introverti INFP ou INFJ

C J R A
IEE

Conseiller

Intuition extravertie ENFP

A R J C
SLI

Maître

Sensation introvertie ISTP ou ISTJ

R A C J

A suivre un article décrivant plus précisément les relations entre les types, « Types psychologique n°7 »