Pluton Composite: Pluton en maison 3 ou en Gémeaux

Bonjour,

Voici un résumé traduit de l’anglais des travaux de Jeffrey Wolf Green concernant le lien entre Pluton, les phases de Mars et Vénus, Mars et Pluton dans le thème composite en lien avec les relations d’âmes.

Les couples avec Pluton composite en maison 3 ou en Gémeaux ont une volonté mutuelle de faire grandir leur relation, rapidement, et de faire face à n’importe quel blocage ou obstacle qui en empêcherait l’expansion. Pluton a une corrélation avec la nature de notre psychologie personnelle, nos dynamiques émotionnelles les plus profondes, la nature de nos désirs, motivations, intentions et ce qui constitue notre plus grand besoin de sécurité, solidité, et pouvoir personnel. Ainsi avec Pluton composite en maison 3 ou en Gémeaux, chacun veut examiner tout cela chez l’autre, depuis les vies antérieures les plus récentes, car le couple était arrivé à un état où l’évolution n’était plus possible. Pour soutenir la relation, chacun a accepté de procéder ainsi, pour mieux comprendre la vie en général et leur relation en particulier.

D’un côté, des discussions profondes ont lieu entre les deux, dans le but de pénétrer le cœur de la psychologie émotionnelle de l’autre, et cela a lieu dans un certain détachement. Chacun connait peu à peu l’autre de manière très profonde. D’un autre côté, la volonté de grandir et s’expanser à partir de là en découle, individuellement et dans la relation, grâce à une grande ouverture à de nouvelles idées provenant de différentes sources et perspectives.

Ces deux thèmes (comprendre la psychologie de chacun et échanger des idées diverses sur le monde et la vie) s’interpénètrent. Cela permet au partenaire d’identifier chez l’autre quelles sont les pensées et les croyances auxquelles il s’accroche le plus du fait qu’elles sont liées à sa sécurité et son pouvoir familiers. Toutes ces dynamiques ont mené la relation à une impasse dans les vies passées. La difficulté est que la personne dont les dynamiques sont bousculées se sent menacée, insécurisée et désorientée, et expérimente une perte de pouvoir. Le risque est qu’elle essaye donc de manipuler les structures mentales de l’autre pour le maintenir dans l’état initial en exploitant les failles des nouvelles idées génératrices de changement nécessaire, de manière plutonienne. Karmiquement, cela correspond à une manipulation de l’autre pour répondre à ses propres désirs ou besoins non exprimés. Pluton en maison 3 ou en Gémeaux représente le pouvoir de persuasion. La personne manipulée par « lavage de cerveau » dans une autre vie, ressentira une répulsion et résistance profonde vis-à-vis de l’autre.

La volonté des âmes d’évoluer et grandir mène à aborder avec curiosité de nombreux sujets et à explorer toutes sortes de façons de penser. Les sujets de conversation ne sont pas les mêmes selon le degré de conscience, mais pour tous, l’ouverture aux nouvelles idées et façons de penser est présente. Les discussions sur la sexualité et le désir en font partie, car Pluton représente aussi l’énergie de la libido. L’ouverture à de nouvelles façons d’être sexuel se mêle à l’excitation ressentie par les stimulations mentales dans la relation.

Certains couples auront été frères et sœurs dans d’autres vies, avec une transgression consentie des barrières sexuelles en secret par rapport aux autres membres de la famille. Pour d’autres, le consentement n’a pas été présent. La manipulation de l’esprit et des émotions a permis de forcer souvent le plus jeune des deux. Dans les cas où les parents l’ont découvert, les deux ont été séparés. Quand les frères et sœurs avaient une connexion profonde y compris sur le plan sexuel, la séparation a été très souffrante et cette douleur n’a pas pu être résolue. Ainsi, ils se sont retrouvés dans les vies suivantes, à cause de cette douleur et de l’envie de se reconnecter, ou dans cette vie-ci.

Dans l’état de conscience consensuel (consensus social) :

Ces couples ont un désir mutuel d’expandre leur relation dans toutes sortes de nouvelles expériences amenant des informations ou perspectives. Cela peut être par le biais de sorties pour danser, aller au cinéma, faire la fête, camper, faire du sport, lire toutes sortes de livres ensemble, dont des livres de psychologie. Des discussions en découlent, qui ouvrent une voie commune à ces nouvelles expériences et façons d’être en relation.

Cela est particulièrement challengeant, car les systèmes de croyances selon lesquels « les choses sont ainsi » sont bousculés par ces nouvelles idées et informations. Ces remises en questions culturelles de la relation, les confrontations avec les relations extérieures qui vivent et voient les choses différemment peuvent déclencher des confrontations et changements dans les dynamiques intérieures de l’un et de l’autre, en lien avec les bases précédentes étouffant la croissance de la relation. Des confrontations, disputes et lavages de cerveau peuvent en découler, afin de trouver la faille du nouveau système de pensée du partenaire et le faire s’écrouler, par peur que les choses changent. Soit cela peut mener à une séparation, soit le premier acquiesce au nouveau système de pensée, sans changer quoi que ce soit.

Sexuellement, les deux personnes explorent de nouvelles idées, issues de la société dans laquelle ils évoluent. Concernant les sociétés occidentales, cela peut aller des magazines érotiques à la pornographie. L’imagerie sexuelle, les différentes positions, lieux et lingeries sont en jeu. Les discussions servent à trouver un terrain d’entente pour expérimenter. Cette dynamique va de la stimulation mentale à l’acte physique. Il peut être difficile pour certains d’être pleinement dans leur corps à cause de ces informations et idées sexuelles importées de sources extérieures.

État de conscience individué (personnalité complète) :

Ces couples souhaitent confronter les limitations existant dans leur relation en vivant un grand nombre d’expériences. Être ensemble revient ici à combiner les deux âmes dans un état de non repos permanent. Leurs énergies combinées aboutissent à la stimulation de toutes sortes de désirs mutuels d’explorer toutes les facettes de la vie offrant de nouvelles informations stimulantes. De nombreux écrits d’avant-garde sont explorés, notamment dans nos sociétés ce qui touche au New Age, ainsi que les films d’avant-garde, débats et discussions sur tous ces sujets, voyages dans le pays et à l’étranger pour mettre en perspective la relativité des systèmes de croyances, faire la fête avec des gens qui pensent de la même façon, et activités physiques de toutes sortes.

La dynamique de la relation s’en trouve expansée. Les deux personnes sont très ouvertes aux expérimentations, seuls ou dans la relation. Il y a un danger toutefois, d’adopter aveuglément les idées d’avant-garde de la société, et qui ne correspondent pas à qui ils sont à l’intérieur, ou à leurs besoins.

La raison de cette tentation est que le couple n’a pas encore formé intérieurement les nouvelles dynamiques et façons d’être qui leur correspondent. Il y a donc une tentation d’adopter, d’essayer les idées consensuelles de l’avant-garde de leur société, par exemple celles du « New Age ». Ils pourront un temps avoir l’impression qu’eux-mêmes et leur relation prend de l’ampleur, en portant les bons vêtements, utilisant les bons mots de cette tendance dominante. Mais leurs âmes, individuelles et combinées, voulant s’aligner sur ce qui est juste pour eux en tant qu’individus feront s’écrouler tout cela. Ce qu’ils recherchent, ce sont de nouvelles idées, perspectives et dynamiques en fonction de qui ils sont, et pas en fonction de ce qui est correct selon l’avant-garde de leur société. Le problème peut être une confrontation entre eux deux, sur de nombreux sujets sur lesquels ils ne sont pas d’accord. Parfois les deux pourront se réaligner ensemble, parfois l’un pourra et pas l’autre. Dans ce cas, les manipulations peuvent refaire surface pour essayer de contrôler les pensées de l’autre.

Sexuellement, ces couples examineront intensément les idées sexuelles, les manières d’être sexuels, de tous les êtres humains sur Terre. Des conversations profondes mèneront au choix des pratiques à explorer et celles à ne pas essayer. Le danger, une fois de plus, est d’adopter des pratiques sexuelles qui ne leur correspondent pas. Par exemple, les mariages ouverts des années 60’s ont été adoptés par de nombreuses personnes car c’était dans l’air du temps mais certains ont été psychologiquement et émotionnellement blessés car cela ne correspondait pas à leur nature profonde. Encore une fois, les discussions mentales mènent à l’acte physique. L’imagerie a encore sa place ici (comme dans l’état de conscience consensuel). Du fait de la dualité du signe des Gémeaux, les deux peuvent désirer jouer les deux rôles sexuels dominant et passif. Un ou les deux partenaires peuvent avoir des désirs bisexuels. Quand c’est le cas, ces désirs doivent être exprimés honnêtement, et autorisés, sinon, il y aura des secrets sexuels et de la malhonnêteté émotionnelle et psychologique.

Dans l’état de conscience spirituel :

Les deux personnes de ce couple désirent explorer la relativité des lois spirituelles, traditions, et pratiques. Cela vient en réaction à des vies passées où leur développement spirituel a été bloqué ou étouffé car la religion qu’ils observaient est devenue limitative du fait de sa rigidité. Ainsi, ils explorent de nombreuses pratiques spirituelles et découvrent qu’il n’y a pas qu’un seul chemin qui correspond à tout le monde.

Une des difficultés ici apparait lorsque l’un ou les deux évitent les difficultés émotionnelles en s’échappant dans les dimensions spirituelles. Quand cela arrive, les dynamiques et problèmes émotionnels bloquent non seulement la véritable évolution spirituelle, mais donnent des luttes de pouvoir spirituel entre eux deux. Ainsi, l’un ou les deux peuvent vouloir dire à l’autre comment être spirituel, avec la bonne pratique, le temps pour cette pratique, ou se dire spirituellement plus avancé que l’autre. Un système matriarcal peut en émerger, la raison en est que ce type de traditions prend sa source dans les corps émotionnel et physique, en vue de l’expansion de conscience.

Un autre danger est de se perdre dans une trop grande quantité d’informations et pratiques spirituelles. Ils deviennent en effet une bibliothèque dans laquelle ils ne savent pas reconnaître les pratiques qui correspondent à leurs buts et s’y engager. Un manque de cohésion et une fragmentation spirituelle en découle. Quand la conscience augmente, une ligne de base doit en être la fondation. Sinon, une spiritualité un peu folle peut en découler, comme entendre des voix dont on ne connaît pas la provenance, ou recevoir des enseignements irrationnels. Cette pratique ou tradition de base est très importante pour les duos qui ont Pluton composite dans la maison 3 ou en Gémeaux.

C’est important aussi qu’ils partagent une tradition spirituelle commune, en tant que ligne de base qui soit référence pour les deux. Quels que soient les problèmes, dynamiques qui arrivent entre eux, ils peuvent s’y référer pour les comprendre. Les solutions seront ainsi communes. Dans le cas contraire, ce n’est pas possible. Cela crée une polarisation entre eux et une lutte de pouvoir spirituel pour savoir qui a tort et qui a raison. C’est intéressant de relever que dans ce cas, la personne peut dire en public que les traditions et pratiques spirituelles sont multiples et égales et prétendre le contraire dans la relation. Il ne faut pas essayer de changer les croyances et pratiques de son partenaire. Il convient alors de trouver un langage commun, qui permette de comprendre ce que l’autre veut dire. Quand cela arrive, le couple peut vivre en grande paix, respectant les différences et permettant aux âmes d’émerger. Ils réalisent alors qu’il n’y a pas de différences.

Sexuellement, ces couples tenteront de rediriger les pulsions sexuelles dans la sphère mentale, avec des orgasmes à ce niveau. Cela vient du fait que le système patriarcal prétend que la sexualité empêche les progrès spirituels. Comme seulement 2 pour cent des humains ont évolué dans une sphère où la sexualité n’est plus nécessaire, cela ne peut que causer des problèmes et distorsions émotionnelles, psychologiques, spirituelles et physiques. Pour ces personnes, la transcendance est comprise comme suppression et ce qui est supprimé est distordu. Sauf si l’un ou les deux fait partie des deux pour cent, il vaut mieux s’orienter vers la sexualité sacrée, issue du matriarcat ou des pratiques chamaniques, pour permettre l’expansion de conscience. Pour ces couples, l’énergie sexuelle va et vient, il est important de la prendre en compte à travers ces pratiques sacrées.

Point de polarité en Sagittaire ou maison 9

L’intention évolutive pour ce couple est de comprendre ce qui constitue leur « vérité personnelle ». Le type d’informations Gémeaux est plutôt relié au cerveau gauche. Avec le point de polarité en maison 9, il devient nécessaire pour ces couples de focaliser leur attention sur le cerveau droit, la dynamique intuitive dans la relation. Cela permet une ouverture de conscience plus grande, en accord avec toutes les possibilités des Gémeaux pour faire grandir la relation. De plus, au lieu de procéder par essai-erreur, ou expérimentation, l’intuition permet de relier toutes ces idées, en tant que signal de ce que le couple peut mettre en action, ou pas. L’intuition, rapide, sait sans savoir pourquoi elle sait. Autoriser son utilisation permet au couple de rester aligné avec leur vérité combinée en ce qui concerne ce qui doit être fait ou pas. Le couple apprendra la différence entre réponse et réaction, une réponse est une réaction considérée, alors qu’une réaction est une action prise sans considération. D’un point de vie astrologique, le point de polarité de Pluton par maison et signe, le lieu du Nœud Nord de la lune et de son maître par maison et signe et les aspects qu’il forme, et les maisons/signes où sont ces planètes, correspondent aux moyens d’expanser la vérité personnelle naturellement pour chaque relation.

Le point de polarité sert aussi, quand la manipulation des pensées de l’autre est déclenchée, à stopper les discussions interpersonnelles, et prendre un moment en dehors de celles-ci. Ainsi l’intuition peut aider celui qui est dans un mode défensif à comprendre pourquoi. Se poser la question de manière non analytique, et attendre la réponse, permet de voir celle-ci émerger au moment opportun. Si les deux ont le courage et l’honnêteté de faire cela, la croissance des deux en sera favorisée, et celle de la relation aussi. C’est valable pour tous les états de conscience.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s